A Cœur ouvert, le miracle opère…

10527865_669185276527554_854803445256002011_n

Au crépuscule de sa vie, un chercheur de lumière continuait sans relâche à consacrer ses nuits entières à sillonner bocages, landes et forêts à la recherche de la luciole la plus brillante qui parviendrait enfin à lui prodiguer le plus éblouissant des ravissements.

Tout au long de son cheminement, il en avait capturé de toutes sortes de ces éclaireuses allumeuses, de toute taille, de toute forme, de toute espèce, de toute beauté. Elles l’attiraient tant qu’il leur sacrifiait tout l’or de son sommeil.

Chaque fois, il connaissait l’exaltation d’une quête encore inassouvie qu’il lui plaisait de laisser croître jusqu’à la limite du débordement, il connaissait l’enivrement que provoquait chez lui le frémissement de la proie sur le point d’être saisie.

Mais, chaque fois, il connaissait aussi le déclin si refroidissant d’un désir trop ardent qui s’éteint et se meure à petit feu, il connaissait la déception et l’insatisfaction de n’avoir toujours pas acquis LA conquête, la seule, la vraie, dotée du pouvoir d’éclipser l’intérêt de toutes ses rivales et surtout douée du devoir de combler toutes les attentes restées béantes du chasseur de lueur.

Las de courir à corps et âme perdus après cet inatteignable idéal, réservoir de tous ses espoirs rêvés, pansement réparateur sur tous ses manques à combler, le chercheur se résigna à abandonner cette impossible quête de l’inaccessible.

Fatigué de toutes ces soirées passées à collectionner ce qui, aussitôt possédé, perdait tout son attrait, il décida de s’allonger dans les fourrés. Il se détacha de l’avidité de ses vains desseins et tout son être se relâcha dans une vacuité vierge de tout songe.

Soudain, au moment où sa conscience se libéra de l’étouffant contrôle de sa pensée, le chercheur délivré de toute recherche, fût subitement réveillé par l’inespéré. Une lumière si vive, si éclatante, si rayonnante, si transparente, si pure, si céleste…

Ce n’était rien d’autre qu’une étoile filante qui, descendue du ciel, lui était tombée dessus, comme cela, en plein cœur, dans la félicité de la Providence.

C’est dans l’endormissement et le sommeil éternel de tout ce qu’il attendait qu’il pût se rendre prêt, ouvert et disponible à recevoir ce qui l’attendait.
Et de chercheur insatisfait, il devint trouveur éveillé.

Qu’est-ce qui est le plus fascinant et passionnant ?
Recevoir ce que l’on attend ardemment depuis longtemps, au risque de se laisser décevoir par une réalité finalement forcément inférieure à la puissance de son désir ?
Ou bien accueillir l’heureuse surprise de recevoir ce que l’on n’avait jamais même songé à espérer et s’apercevoir qu’en fait ce présent inattendu correspond en tout point à ce qui nous manquait ?

En réalité, ce dont nous avons le mieux et le plus besoin est ce à quoi nous n’avions pas pensé.
La réalisation de ce qui est souhaité peut seulement au mieux satisfaire ou soulager.
Mais l’inouïe survenue de ce qui n’a même pas eu le temps d’être voulu et espéré…

La voilà la bouleversante magie !

Soudain, sans avoir allumé la moindre étincelle d’audace de chercher et de rechercher, on trouve l’évidence de ce qui pourtant n’avait rien d’évident, l’alchimie de l’inespéré qui, nous survenant à l’improviste, nous réveille de notre long sommeil pour nous éveiller à notre réalité.

15037071_1039135816199163_7163271078996987851_n

C’est lorsque tu te lèves enfin en Vie pour laisser fleurir les racines de ton Cœur dans un Amour transcendant ton Être tout entier que le Miracle se présente à Toi et en Toi.

Là est la Félicité.

ॐ सत् चित् आनन्द
– Om Sat Chit Ananda –

***

Illustrations :

– Sculpture (bronze et électricité) : Expansion, Paige Bradley

– Light installation : Lampyris Noctiluca (Lucioles), Tamar Frank (Festival « Into the Great Wide Open », Vlieland, Pays-Bas)

– Photo : Moonrise, Kent MacDonald


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s