Eclipse ! – L’histoire de Rahū, le démon dévoreur de Soleil et de Lune

16684783_1862985080654220_438618077_n

Dans le Mahābhārata (grande épopée de la mythologie hindoue), lors de l’épisode de l’Amrita Manthana (le barattage de l’océan de lait résultant de la dispute entre les dieux et les démons pour obtenir le pouvoir sur le Monde – voir l’article suivant : Bhujangâsana, le cobra qui se cabre en Kûrma-Meru), un démon répondant au nom de Rahū profita de l’effervescence ambiante pour détourner un peu du précieux élixir d’immortalité (Amrita) à des fins personnelles.

Témoins du sournois délit, Surya (la divinité solaire) et Chandra (la divinité lunaire) s’empressèrent d’en aviser Vishnu qui, en bon protecteur de l’Univers, s’inquiéta aussitôt pour la sécurité du Monde dont il assure la préservation.
Et la sanction fût sans appel : Vishnu trancha immédiatement la tête de Rahū. (voir l’article suivant : Faut-il se couper la tête pour entrer tout entier dans la spiritualité ? )

Seulement, Rahū avait déjà eu le temps de tremper ses lèvres démoniaques dans le divin nectar, prodiguant par conséquent l’immortalité à son visage.

A défaut de parvenir à accomplir son ambition de toute puissance, désormais dépourvu de son corps de mortel, la tête éternelle de Rahū est ainsi devenue l’une des Navagrahā, les neuf planètes constituant la cosmogonie hindoue.

Depuis cet instant, Rahū nourrit le désir sans fin de se venger de Surya et de Chandra pour l’avoir dénoncé auprès de Vishnu, anéantissant dès lors son vil dessein.

N’ayant que sa tête pour agir, Rahū a ainsi pour seule arme sa puissante mâchoire.

Sa faim de vengeance se traduit donc par sa poursuite affamée du Soleil et de la Lune qu’il tente incessamment de dévorer.

Et il arrive parfois qu’il réussisse à contenter son appétit.

C’est ce qui se produit à chaque éclipse.

C’est la raison pour laquelle Rahū est aussi communément connu sous le nom de « démon des éclipses ».

Toutefois, s’il est capable de croquer un quartier de Soleil ou de Lune, comme il est dépossédé de son corps, il lui est impossible de les engloutir tout entiers.

Et Surya et Chandra triomphent toujours de toute leur Lumière, mettant ainsi fin aux éclipses provoquées par Rahū.

12019895_788498157929598_2920795416613709861_n
Eclipse lunaire qui avait eu lieu le 28 septembre 2015

Si vous voyez alors aujourd’hui (21 août 2017) un démon courir après le Soleil dans notre ciel d’été, ne soyez donc pas surpris. C’est juste Rahū qui sustente sa vengeance comme un plat qui se mange froid. Mais comme sans corps, rien ne se digère, notre divin Soleil sera dès lors restitué. Ouf ! 😀

***

Le pouvoir d’une tête sans corps – sombre pensée désincarnée déguisée en céleste et pur esprit – semble donc aussi temporaire et limité que ces instants déstabilisants où le ciel du jour se déshabille de son éclat solaire, où le ciel de nuit se dévêtit de sa clarté lunaire.

 ***

Eclipse. Tout disparaît.

Faire l’expérience de cette furtivité de l’existant.

Entrer dans la contemplation de ce qui gratuitement nous est donné… puis repris…

Et nourrir de la gratitude pour ce que nous avons reçu plutôt que de l’amertume pour ce que nous n’avons plus (ou pas eu).

Eclipse. Tout apparaît.

Eveiller la Conscience qui laisse mourir le séparé.

Eclore dans la Grâce d’un esprit et d’un corps unifiés ; de milliers d’âmes et d’étoiles reliées.

Et bénir la Félicité d’être (depuis et pour) toujours entiers : rien n’est à enlever, ni à ajouter.

Eclipse. Tout transparaît.

——–

Illustration : Eclipse solaire commise par Rahū, origine inconnue

Photo personnelle : Dernière éclipse lunaire qui avait eu lieu le 28 septembre 2015


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s