Prayatna-śaithilya-ananta, La Félicité née du couple effort-détente transcendé

IMG_0096

प्रयत्नशैथिल्यानन्तसमापत्तिभ्याम्

prayatna-śaithilya-ananta-samāpatti-bhyām

Yoga-Sutra II.47

L’effort et la volonté (prayatna) d’une part et l’abandon avec confiance et humilité (śaithilya) d’autre part sont constamment ajustés et équilibrés l’un par rapport à l’autre.

Cela requiert une conscience continue et soutenue des ressentis physiques, psychologiques, émotionnels et énergétiques. Cette conscience est à la fois la racine et le fruit de l’union au Souffle infini de vie (ananta-samāpatti-bhyām).

Lorsque l’effort n’est plus, lorsque la détente n’est plus – puisqu’avec la disparition de tout effort, en même temps et dans un même souffle, toute détente s’évanouit – il ne reste alors plus que l’essentiel : la contemplation et la béatitude de la Félicité (ananta).

Le pratiquant apprend ainsi à être vivant au-delà de son corps, lit nuptial du couple effort-détente, pour l’être alors jusque dans son Cœur, royaume de son éternité née de l’Amour absolu qu’il incarne en lui.

(interprétation personnelle)

***

13082572_894681497311263_2709133463027028190_n

Sois vivant jusque dans tes os.

Puis au-delà de ton squelette…

… qui n’est pas juste un cintre en bois sur lequel faire tenir les vêtements de peau qui l’habillent.

… qui n’est pas juste une carcasse d’os sur laquelle faire rosir de la chair fraîche à nourrir.

… qui n’est pas juste une branche morte sur laquelle faire mûrir un fruit en attendant de le cueillir.

 

Tes hanches sont les racines puissantes qui font croître l’arbre de ton corps dans un périmètre de sécurité, qui lui feront pousser les ailes pour s’élever haut vers le ciel.

Bouge, tourne en toi comme la terre honore le soleil, danse avec le vent qui fait monter son murmure jusqu’à ta cime.

 

Et ressens.

Puis ne bouge plus.

Et ressens l’énergie fertile de tes racines fleurir dans tes hanches.

 

Tes côtes sont le divin écrin humain dans lequel se peaufine la mélodie du joyau de ton cœur d’où l’harmonie vibrante des battements éclot, palpite, résonne, s’envole.

Alors tais-toi. Ne laisse émaner de tes lèvres plus que le son de ton souffle, de ton soupir, de ton sourire.

[ Effort, détente, félicité. Prayatna-śaithilya-ananta ]

Et écoute.

Pose ton oreille sur ta poitrine.

Et écoute l’écho vivant de ton cœur palpiter dans tes côtes.

 

Sois vivant jusque dans tes os.

Puis au-delà de ton corps : jusque dans ton Cœur.

Lorsque les racines de tes hanches s’épanouissent et fleurissent jusqu’à la lisière de ton diaphragme, tes côtes alors mûrissent et se nourrissent à la source essentielle de toi-même.

Au-delà de ton corps vivant, sois vibrant dans ton Cœur aimant.

Là se cueille la Grâce de ta Félicité.

 


Photo : Statuette de Shiva assis en shukhāsana au creux de l’écrin d’un tronc, Srirangapatna, Karnataka, Inde (juillet 2016)

Illustration (montage personnel) : « Heart Chakra » (Anāhata Chakra) & « Root chakra » (Mūlādhāra Chakra), Krislyn Dillard


2 réflexions sur “Prayatna-śaithilya-ananta, La Félicité née du couple effort-détente transcendé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s