Shiva-Shakti, la réconciliation de ce qui semble a priori inconciliable

Ayant tendance à collecter des images, simplement par goût de longue date pour l’art, mais aussi depuis ces six dernières années pour illustrer des textes, j’en mets parfois certaines de côté et puis… une nouvelle découverte m’y fait revenir.

C’est le cas aujourd’hui en tombant sur cette peinture (seule source trouvée : Bengale, 18ème siècle) :

Qui m’a dès lors rappelé celle-ci, rencontrée il y a deux – trois ans :

Et celle-là trouvée l’an dernier :

Ca n’est certes pas très orthodoxe mais – que Shiva et Kali me pardonnent – je n’ai pas pu m’empêcher d’en faire le montage suivant :

J’aime particulièrement la singularité du lien qui apparaît entre ces images et j’avais envie de la partager ici.

Traditionnellement, Shakti (personnifiée ici par Kali) représente la Matière, on peut dire aussi la Nature, on la nomme également Prakriti, qui désigne – pour faire simple – tout ce qui est de nature changeante ; tandis que Shiva représente la Conscience, que l’on peut trouver sous le terme de Purusha, qui fait référence à ce qui est de nature immuable, absolue. L’Absolu se manifeste à travers la Matière, Shakti est l’émanation de Shiva, Purusha s’incarne dans la Prakriti, la Conscience se réalise elle-même à travers la Nature et ce qui est changeant reconnaît ce qui est immuable au coeur de lui-même.

Ici, ce qui m’a interpelé dans la peinture que j’ai trouvé aujourd’hui (la première) c’est qu’elle représente une scène dans laquelle les rôles habituels sont comme inversés. Ici, Kali (Shakti) est stable dans l’assise sur son lotus, immobile, elle semble même silencieuse, elle porte au sommet du crâne un croissant de lune qui en principe est plutôt un attribut propre à Shiva. Tandis que Shiva est debout, en mouvement, il pourrait même être sonore à travers l’instrument de musique qu’il semble tenir dans sa main droite.

La seconde image, en revanche, donne à contempler une scène plus courante dans laquelle Kali est représentée debout, dansant sur le corps allongé en savāsana (posture du cadavre) de Shiva, l’une représentant donc le mouvement et l’autre l’immobilité. C’est en s’allongeant ainsi inerte sous les pieds de Kali qui, par sa danse frénétique, faisait trembler la terre, que Shiva réussit à ramener de la stabilité là où l’agitation en excès pouvait menacer l’ordre du monde.

Ainsi, la première scène montre Shiva dansant devant Kali immobile, la seconde Kali dansant sur Shiva immobile. Comme un symbole de l’interdépendance de deux énergies qui, plutôt qu’opposées, s’avèrent en fait complémentaires, l’une et l’autre s’avérant être présentes en chacun. D’où la troisième image que j’ai choisi d’ajouter comme symbole de réconciliation de ce qui a priori semble inconciliable : Kali et Shiva unis au coeur du lotus qui se fait écrin de leur alliance.

Par là, on peut y voir une invitation à rencontrer en nous-même ce qui fait l’unité de notre essence au sein même de la pluralité des formes que celle-ci prend. Tantôt légère, tantôt grave ; tantôt agitée, tantôt stable ; tantôt exaltée, tantôt immobile ; etc. En parvenant à embrasser cette multiplicité au coeur de nous-même, sans nous figer dans telle ou telle posture, dans telle ou telle personnalité à laquelle nous identifier (et nous enfermer), dans tel ou tel rôle avec lequel nous confondre (et nous oublier), dans telle ou telle croyance à laquelle nous attacher (et nous limiter), … En cheminant ainsi à rencontrer chaque partie de nous-même, nous nous offrons de mieux reconnaître la totalité, l’Absolu présent en nous, en l’autre, en tous et en tout.

Et vivre l’expérience de la réconciliation de ce qui a priori semblait inconciliable.


2 réflexions sur “Shiva-Shakti, la réconciliation de ce qui semble a priori inconciliable

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s