Le pouls du monde au cœur de la main

N’intervenir que pour concourir à laisser s’épanouir.
Sinon s’abstenir.

Chaque acte,
Chaque geste,
Chaque parole,
Chaque regard,
Chaque pensée,
Tout orienté comme un seul être
Aligné et dédié au service du vivant.

Dans chaque don de soi,
Même le plus infime,
C’est toute l’étendue du monde qui se donne
Et se reçoit.

Telle une grande main
Ouverte, dans laquelle rien n’est capturé et de laquelle rien n’est arraché –
Et sensible, touchée par ce qu’elle touche et touchant ce qui la touche.

Dans la graine de ce qui s’agit, son fruit,
Dans l’esquisse de ce qui s’écrit, son œuvre,
Dans le son de ce qui se dit, son écho,
Dans le regard de ce qui se lit, son miroir,
Dans le secret de ce qui se vit, sa clé,

Tout orienté comme un seul être
Aligné et dédié au service du Vivant.

Le pouls du monde palpable
Au creux de chaque poignet.

______________________________________

Broderie : Ahiṃsā Mudrā, Pronoy Kapoor


2 réflexions sur “Le pouls du monde au cœur de la main

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s