Au cœur même du mouvement, l’immobile

Au cœur même du mouvement,
Rencontrer l’axe de l’immobile

Au cœur même du bruit,
Rencontrer l’écho du silence

Au cœur même du changement,
Rencontrer l’empreinte du permanent

Au cœur même du chaos,
Rencontrer l’indice du paisible

Etcetera…

Et également inversement…

*

Ce qui est
Cache perpétuellement son contraire
Dont il est à la fois le fruit et la graine

De l’espace naît la matière,
Sans laquelle l’espace n’est

Constant dialogue entre l’inspir et l’expir qui se répondent l’un l’autre
Et les suspens entre eux leur permettant de s’accorder l’un à l’autre,
L’un et l’autre presque simple prétexte à ces suspens dans lesquels le cœur résonne du vivant

Danse ininterrompue
Même lorsque le geste s’arrête,
Chant continu
Même lorsque la voix se tait

Qu’est-ce qui lève les bras lorsqu’ils sont encore en bas ?
Qu’est-ce qui s’exprime lorsque les lèvres sont encore unies ?
Qu’est-ce qui pense lorsque l’esprit est encore endormi ?

Qu’est-ce qui demeure en soi tranquille au cœur même de l’agitation ?

*

Embrasser Tout,
À la fois dans ses nuances et dans son unicité,
Les unes révélant l’autre,
Et également inversement…

______________________________________

Photo : Arunabha Kundu


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s