Hanuman Jayanti | À cœur vaillant… Bhakti !

En Inde, cette nuit de pleine lune et demain est célébrée Hanuman Jayanti qui met à l’honneur Hanuman, représenté comme un dieu aux caractéristiques simiesques.
Mais au-delà de cette apparence, Hanuman incarne surtout la Bravoure et le Courage avec Foi, Intelligence et Humilité, autrement dit la Dévotion (Bhakti). … Lire la suite Hanuman Jayanti | À cœur vaillant… Bhakti !

Le sacré est partout. Ou bien il n’est nulle part.

Si la pratique commence et se termine un peu comme un film avec son générique et son clap de fin, alors on ne fait qu’enfiler son costume de pratiquant pour un temps comme on incarne un rôle avant de le quitter pour revenir à ce qui serait « la vraie vie » qui reprend, qui nous attendait pendant qu’on s’en était comme absenté.
En quelque sorte une sorte de parenthèse (enchantée) en fait… … Lire la suite Le sacré est partout. Ou bien il n’est nulle part.

À hauteur de nuage – La transition dans la continuité

Je ne sais plus, cela doit être en CE1 ou peut-être en CE2 je crois, mais c’est jeune enfant que l’on apprend cette fabuleuse histoire de la goutte d’eau qui se la coule douce comme toutes ses soeurs avec lesquelles elle s’allie pour former l’océan avant de monter presque par magie au ciel en prenant l’ascenseur d’un rayon de soleil pour se transformer là-haut en nuage avant de retomber sur terre en goutte de pluie. … Lire la suite À hauteur de nuage – La transition dans la continuité

L’utopie du corps – Michel Foucault

« Corps incompréhensible, corps pénétrable, et opaque, corps ouvert et fermé : corps utopique. […] Ce même corps qui est si visible, il est retiré, il est capté par une sorte d’invisibilité de laquelle je ne peux le détacher. Ce crâne, ce derrière de mon crâne que je peux tâter, là, avec mes doigts, mais voir, jamais ; ce dos, que je sens appuyé contre la poussée du matelas sur le divan, quand je suis allongé, mais que je ne surprendrai que par la ruse d’un miroir ; et qu’est-ce que c’est que cette épaule, dont je connais avec précision les mouvements et les positions, mais que je ne saurai jamais voir sans me contourner affreusement. Le corps, fantôme qui n’apparaît qu’au mirage des miroirs, et encore, d’une façon fragmentaire. » … Lire la suite L’utopie du corps – Michel Foucault

La transcendance dans l’immanence – L’Éveil à la simplicité

« Et j’ai pris le risque de la vie, le risque de ne plus chercher au-delà. D’un coup je me suis défait de tout ce avec quoi j’avais fonctionné. Totalement, sans rien préserver, sans rien sauvegarder. Cela s’est passé en trois jours… j’ai senti la vie. Je suis allé vers ce qui était là et j’ai senti la vie qui entrait en moi. J’ai senti que cette vie m’aimait, comme j’étais, tel que j’étais. C’était comme si elle m’attendait. » – Yvan Amar … Lire la suite La transcendance dans l’immanence – L’Éveil à la simplicité