Bonne année et que, quoi qu’il en soit, continuer à participer au tissage de la dentelle des jours

Que cette première journée et toutes les suivantes puissent être honorées avec le même respect pour ce jour nouveau qui nous est donné de traverser et dans le même soin de la manière dont nous nous y engageons tout entiers. … Lire la suite Bonne année et que, quoi qu’il en soit, continuer à participer au tissage de la dentelle des jours

Le réel se suffit à lui-même – Et s’il n’y avait rien à inventer ?

Sur le tapis comme en dehors, il arrive parfois – voire même souvent – que l’on soit tellement avides de ressentir quelque chose – n’importe quoi pourvu que ce soit quelque chose – qu’on le fabrique.
Lire la suite Le réel se suffit à lui-même – Et s’il n’y avait rien à inventer ?

Don / réception / contre-don, qui soigne qui ?

Au début des années 20, il y a un siècle déjà, Marcel Mauss, une des grandes figures de l’anthropologie française, publia Essai sur le don * dans lequel, se basant sur son observation des cérémonies de Potlatch dans les sociétés « archaïques » (sic) qu’il étudiait, il développa le phénomène de don / contre-don à l’œuvre dans toute société humaine : le lien social se créant et s’alimentant par ce jeu constant et perpétuel d’interdépendances à travers lequel, ne serait-ce que symboliquement (l’échange n’étant pas forcément matériel mais parfois plus subtil), qui donne est amené à recevoir, qui reçoit est amené à donner, et ainsi de suite.
Lire la suite Don / réception / contre-don, qui soigne qui ?