Pourquoi, même si l’un n’empêche pas l’autre, cinq minutes maintenant vaudra toujours mieux qu’une heure demain ? – À propos de l’engagement dans la pratique (oui ce titre est très long et oui cette parenthèse totalement inutile l’allonge encore davantage 🤓)

Il y a cette idée générale – pas qu’en matière de pratique – que les bienfaits seraient proportionnels à la durée, que plus quelque chose dure, meilleur c’est ; ce qui revient en fait non seulement à placer l’attention davantage sur la quantité (de temps) plutôt que sur la qualité (de présence), mais en plus à vivre (pratiquer) de façon conditionnée et projetée : pour ce que l’on va potentiellement en retirer plutôt que juste vivre ce que l’on vit tel que cela est, ainsi allégé.e soi du poids des attentes que l’on fait peser sur cela… … Lire la suite Pourquoi, même si l’un n’empêche pas l’autre, cinq minutes maintenant vaudra toujours mieux qu’une heure demain ? – À propos de l’engagement dans la pratique (oui ce titre est très long et oui cette parenthèse totalement inutile l’allonge encore davantage 🤓)

La transcendance dans l’immanence – L’Éveil à la simplicité

« Et j’ai pris le risque de la vie, le risque de ne plus chercher au-delà. D’un coup je me suis défait de tout ce avec quoi j’avais fonctionné. Totalement, sans rien préserver, sans rien sauvegarder. Cela s’est passé en trois jours… j’ai senti la vie. Je suis allé vers ce qui était là et j’ai senti la vie qui entrait en moi. J’ai senti que cette vie m’aimait, comme j’étais, tel que j’étais. C’était comme si elle m’attendait. » – Yvan Amar … Lire la suite La transcendance dans l’immanence – L’Éveil à la simplicité