Le sacré est partout. Ou bien il n’est nulle part.

Si la pratique commence et se termine un peu comme un film avec son générique et son clap de fin, alors on ne fait qu’enfiler son costume de pratiquant pour un temps comme on incarne un rôle avant de le quitter pour revenir à ce qui serait « la vraie vie » qui reprend, qui nous attendait pendant qu’on s’en était comme absenté.
En quelque sorte une sorte de parenthèse (enchantée) en fait… … Lire la suite Le sacré est partout. Ou bien il n’est nulle part.

Autopsie symbolique d’une posture (III) : Adho mukha svânâsana, un flair ouvert au Prâna, à 4 pattes dans le Yoga

Bien qu’il ne soit évidemment et fort heureusement pas nécessaire d’être Hindou pour étudier le Yoga, il ne faut néanmoins pas oublier que la discipline que nous pratiquons a vu le jour et a grandi dans le berceau de l’Hindouisme. Ainsi, les Purushârtha – les quatre buts de l’existence – définis par cette tradition ont inspiré les quatre piliers du Yoga qui, faut-il encore le rappeler, n’est pas – eh non ! – une quelconque activité d’entretien physique. … Lire la suite Autopsie symbolique d’une posture (III) : Adho mukha svânâsana, un flair ouvert au Prâna, à 4 pattes dans le Yoga

Tu n’as pas à devenir sublime, tu l’es déjà : voilà la révélation !

Souvent, lorsque l’on parle de Yoga et de pratique spirituelle dans un sens plus large, on parle de « transformation » : par la pratique, à partir de cet état supposé incomplet et imparfait où nous sommes et que nous sommes, aller – ou plutôt, tendre – vers un autre état, quant à lui magnifique et magnifié, … Lire la suite Tu n’as pas à devenir sublime, tu l’es déjà : voilà la révélation !

Souffler sur les braises du feu de la transformation

Dans le Yoga, il est fait référence au feu à travers la notion de « Agni », le feu digestif, ce feu intérieur qui est situé au centre de nous-mêmes. Agni, c’est la représentation de notre métabolisme : c’est cette chaleur intérieure qui transforme notre énergie en ardeur, en lumière, en confiance, en amour. C’est aussi l’énergie qui nous permet de digérer – au sens propre comme au sens figuré – par l’assimilation des expériences que nous vivons. … Lire la suite Souffler sur les braises du feu de la transformation

L’art du funambule, l’équilibre intérieur au-delà de la peur

Nous connaissons tous parfois un sentiment de profonde précarité, prêts à nous effondrer, près de nous écrouler. Nous nous sommes construits sur des déséquilibres, avec des failles que nous cherchons la plupart du temps à colmater, tout au moins en surface, à défaut d’être en mesure de nous réparer et de nous guérir jusqu’à la racine de nos fragilités. … Lire la suite L’art du funambule, l’équilibre intérieur au-delà de la peur