A propos de l’amour de soi dans la pratique du Yoga et bien au-delà…

La semaine dernière, alors que je venais d’apporter un petit ajustement à la posture d’une élève que je reçois en cours particulier afin de lui permettre de trouver plus d’aisance et ainsi de mieux ressentir ce qu’elle était en train de pratiquer, elle a émis un petit soupir de soulagement en me disant « Ahhh ! Ça va mieux comme ça ! » et je lui ai répondu spontanément sans réfléchir « Oui ça va mieux. C’est ton corps, si quelque chose t’est inconfortable et que tu sens que ça pourrait l’être moins, alors n’hésite jamais à faire des changements, à tester des choses comme si c’était un terrain de jeu que tu explores jusqu’à ce que tu trouves là où tu te sens le mieux. » … Lire la suite A propos de l’amour de soi dans la pratique du Yoga et bien au-delà…

La Libération à vol d’oiseau : déployer ses ailes avec Foi et atteindre le Ciel en Soi

Dans la Taittirîya Upanishad, à travers l’analogie de l’oiseau dont le corps représente l’Union (Yoga) ; la queue, le Soi (Mahattattwa) ; l’aile droite, la droiture (Rita) ; l’aile gauche, la Vérité (Satya) ; et la tête, la Foi ferme (Shraddhâ), il est dit que personne ne peut avancer spirituellement sans cette Foi que l’on trouve grâce à l’Union au Soi (Mahattattwam Yoga), et donc au Grand Tout (Ishvara) : « Sraddhavan Labhate Jnânam » (Celui qui est établi dans une Foi ferme atteint la Sagesse). … Lire la suite La Libération à vol d’oiseau : déployer ses ailes avec Foi et atteindre le Ciel en Soi

Tu n’as pas à devenir sublime, tu l’es déjà : voilà la révélation !

Souvent, lorsque l’on parle de Yoga et de pratique spirituelle dans un sens plus large, on parle de « transformation » : par la pratique, à partir de cet état supposé incomplet et imparfait où nous sommes et que nous sommes, aller – ou plutôt, tendre – vers un autre état, quant à lui magnifique et magnifié, … Lire la suite Tu n’as pas à devenir sublime, tu l’es déjà : voilà la révélation !

Passer de « souffrir » à « s’ouvrir »

हेयं दुःखमनागतम्
heyaṁ duḥkham-anāgatam
Ce qui est à éviter est la domination de la souffrance à venir.
En nous apprenant à nous connaître et à découvrir l’essence de nous-mêmes, le Yoga nous aide à nous affranchir de la confusion avec notre souffrance. … Lire la suite Passer de « souffrir » à « s’ouvrir »