Faut-il être « bien roulée » pour « faire » du Yoga ?

Constatant – sans doute avec regret – que ce texte est toujours autant d’actualité et peut-être même encore davantage qu’au moment de son écriture et de sa publication sur le blog Yoganova magazine il y a plus d’un an et demi, il me semble utile de le republier aujourd’hui, alors que l’on assiste de plus en plus à une sorte de schizophrénie sur le sujet : les promoteurs (enfin… disons plutôt « -teuses »…) du yoga-selfie-body-asana-de-ouf dénoncent dans le même temps ce dont ils (enfin… elles…) s’érigent pourtant comme porte-image. … Lire la suite Faut-il être « bien roulée » pour « faire » du Yoga ?

Tu n’as pas à devenir sublime, tu l’es déjà : voilà la révélation !

Souvent, lorsque l’on parle de Yoga et de pratique spirituelle dans un sens plus large, on parle de « transformation » : par la pratique, à partir de cet état supposé incomplet et imparfait où nous sommes et que nous sommes, aller – ou plutôt, tendre – vers un autre état, quant à lui magnifique et magnifié, … Lire la suite Tu n’as pas à devenir sublime, tu l’es déjà : voilà la révélation !

Disparaître en Yoga, un jeu d’enfant

Dans le processus de socialisation primaire, tout enfant est amené à faire la découverte et l’expérience de lui-même grâce au développement des diverses interactions qui le relie aux autres, élaborant ainsi de façon plus subtile sa personnalité et son identité sociale.
Il comprend la notion d’altérité : l’autre n’est pas moi, je ne suis pas l’autre. … Lire la suite Disparaître en Yoga, un jeu d’enfant

Faut-il se couper la tête pour entrer tout entier dans la spiritualité ?

Souvent, notre tête ploie sous le poids des pensées amassées, entassées, ressassées qu’elle renferme et qui l’enferment, que l’on retient et qui nous détiennent, prisonniers que nous sommes de ces barbelés de mots qui enchevêtrent notre corps et notre cœur, interdits de frissonner et de palpiter. … Lire la suite Faut-il se couper la tête pour entrer tout entier dans la spiritualité ?